Dans le cadre de l’étude PACES Montérégie Est, une analyse a été effectuée afin de déterminer la répartition des usages de l’eau, particulièrement en ce qui concerne l’eau souterraine.

À partir de l’ensemble des données obtenues, une évaluation de l’utilisation de l’eau a été faite par la MRC pour les deux sources d’approvisionnement confondues, soit l’eau de surface et l’eau souterraine.

La méthodologie utilisée dans le cadre de cette étude est disponible à l’annexe 3 du Portrait des ressources en eau souterraine en Montérégie Est (Carrier et coll., 2013a).

Trois catégories d’usage furent ciblées, soit l’utilisation à des fins résidentielles, agricoles et industrielles, commerciales et institutionnelles.

Le tableau B.16 présente les résultats de l’estimation de l’utilisation de l’eau pour les MRC touchant au territoire du bassin versant de la rivière Richelieu et de la zone Saint-Laurent.

Utilisation totale de l’eau

MRCSuperficie
(km2)
Population
totale
Totale
(Mm³/an)
Agricole
(%)
ICI
(%)
Résidentielle
(%)
Source
Eau de surface
(%)
Source
Eau souterraine
(%)
La Vallée-du-Richelieu 604,4 123 036 18,04 2,3 40,1 57,6 97,5 2,5
Le Haut-Richelieu 996 114 137 21,28 7,6 43,4 49 80,4 19,6
Les Jardins-de-Napierville 804,1 25 984 3,18 45,5 23,9 30,6 30,7 69,3
Les Maskoutains 1 312 83 146 18,73 16,8 42,7 40,5 82,7 17,3
Marguerite-D’Youville 405,3 72 714 79,66 0,5 86,1 13,4 99,7 0,3
Pierre-De Saurel 639,2 50 352 179,81 0,3 97,1 2,6 99,9 0,1
Roussillon 492,3 203 344 0,32 0 45,7 54,3 99,8 0,2
Rouville 488,7 35 892 6,7 22,7 30,8 46,5 47,4 52,6
Longueuil 308,8 402 953 38,88 0 67,9 32,1 100 0

Tableau B.16 Bilan de l’utilisation de l’eau par MRC obtenu dans le cadre du PACES Montérégie Est (Source: Adapté de Carrier et coll., 2013)

Concernant spécifiquement la consommation de l’eau souterraine, une estimation a également été effectuée et est présentée dans la carte B.10.

Ainsi, il a été possible de déterminer que l’eau souterraine est utilisée en plus grande proportion à des fins résidentielles dans les secteurs sud du territoire, lesquels correspondent à la zone où l’eau souterraine est considérée comme passable en termes de potabilité, contrairement aux autres secteurs qui sont alimentés davantage par l’eau de surface (voir section consommation de l’eau potable; section C.3).

Au nord, où l’eau souterraine n’est pas potable, elle est utilisée en grande proportion pour l’agriculture. Le secteur ICI utilise également l’eau souterraine dans différents procédés (carrière, pisciculture, industries agroalimentaires, camping, système d’irrigation, etc.) (Carrier et coll., 2013).

Il faut remarquer que l’utilisation de l’eau pour la MRC Pierre-De Saurel est vouée à 97,1 % aux activités des ICI (tableau B.16). Puisque, selon la carte B.10, l’utilisation de l’eau souterraine pour cette MRC est vouée seulement à l’agriculture, il est possible de conclure que l’eau utilisée pour les ICI provient exclusivement de l’eau de surface.

Vu la grande quantité d’eau destinée à ce secteur d’activité, il serait intéressant, dans les prochaines années, de pousser plus loin l’étude de la consommation d’eau pour les ICI de la MRC Pierre-De-Saurel, ainsi que des autres MRC du territoire.

Carte B.10 Utilisation de l’eau souterraine par MRC
Adapté de Carrier et coll., 2013a