Accès public à l’eau

Les activités récréotouristiques qui se pratiquent sur ou en bordure des plans d’eau sont nombreuses : pêche, baignade, navigation de plaisance, patinage en hiver, etc. L’eau étant une ressource publique appartenant à tous, il est important que tous les Québécois puissent avoir accès aisément aux plans d’eau et aux rives. Cela fait d’ailleurs partie de la Politique nationale de l’eau (gouvernement du Québec, 2002).

Or, avec la privatisation croissante des rives et le nombre restreint d’infrastructures d’accès public, l’accès des citoyens aux cours d’eau et aux plans d’eau est de plus en plus limité (Doan, 2013).

Conflits liés aux activités nautiques

La présence de nombreux cours d’eau fait en sorte que bon nombre de Québécois pratiquent des activités nautiques variées. Cependant, la cohabitation est parfois difficile.