);
Section
Accueil > Actualités > Inauguration du Parc naturel des Parulines à Saint-Jean-sur-Richelieu

Inauguration du Parc naturel des Parulines à Saint-Jean-sur-Richelieu

Le 19 octobre dernier, la ville de Sait-Jean-sur-Richelieu a procédé à l’inauguration du Parc naturel des Parulines.

Mandaté en 2016 par la ville, le COVABAR OBV Richelieu/zone Saint-Laurent a collaboré à l’aménagement de l’étang de la rue Bourret qui avait pour but de démontrer des méthodes de contrôle du phragmite et de végétalisation des rives par la plantation de plantes aquatiques dans l’étang pour oxygéner l’eau et améliorer l’habitat faunique.

Le COVABAR a aussi créé un étang printanier dans la prairie, qui s’assèche durant l’été, et sert de milieu de reproduction pour des espèces de grenouilles et de salamandres. De plus, l’installation de nichoirs à hirondelles noires et rustiques figurent également dans les réalisations du COVABAR.

Le COVABAR avait également un kiosque d’interprétation où, Thalie et David accueillaient les visiteurs et présentaient le rôle essentiel des milieux humides, expliquaient des modes d’interventions réalisés pour contrôler le phragmite, et exposaient des espèces faunique et floristiques.

Notre directeur général Marcel Comiré et le directeur des communications et des partenariats Sylvain Lapointe étaient présents pour cette cérémonie d’inauguration à laquelle assistaient le maire de Saint-Jean-sur-Richelieu, M. Alain Laplante, Mme Christiane Marcoux, conseillère municipale et le député de Saint-Jean, M. Louis Lemieux.

Le parc naturel des Parulines a été créé à la suite d’acquisitions de terrains faites par la Ville dans le cadre de son plan de conservation des milieux naturels, afin de protéger la biodiversité du secteur.

Premier parc naturel d’envergure découlant des objectifs collectifs de verdissement adopté en 2015, il est situé au nord de la route 219, au 166, chemin du Clocher, dans le secteur L’Acadie.

Couvrant une superficie de 26,21 ha, le parc propose une belle diversité d’habitats : 12 hectares de milieux forestiers, des milieux humides, un étang, un cours d’eau, 10 ha de prairies et 2 ha de nouvelles plantations.

Articles semblables

Début