Selon le PDE, la problématique se définit dans la zone de gestion intégrée de l’eau par les éléments suivants :

Les inondations locales sont un phénomène courant dans certains endroits du bassin de la rivière Richelieu. Certains affluents de cette rivière sortent de leur lit au printemps et causent des dommages mineurs (ex. : rivière L’Acadie).

Cependant, ce bassin versant a été frappé par plusieurs épisodes de grandes inondations causées principalement par deux types de phénomènes climatiques : les ouragans (1927, 1936 et 1938) et la fonte de neige rapide suivie de tempêtes de pluie et de vent (années 1930, années 1970, 1993, 1998 et 2011).

Un important développement résidentiel est présent dans les zones de récurrence d’inondation de 0-20 ans et 0-100 ans de la rivière Richelieu et de la zone Saint-Laurent. Par ailleurs, certaines zones d’inondation de la
rivière Richelieu n’ont pas encore été délimitées (voir carte D.1 du Portrait – Zones inondables de la rivière Richelieu).

Il est donc essentiel de finaliser la cartographie de ces zones afin de mieux prévenir les inondations et d’évaluer si une mise à jour doit être faite pour les limites existantes afin de tenir compte du changement climatique (au besoin, voir la section Diagnostic du PDE à la page 55).

  • Problèmes de santé publiques
  • L’eau peut devenir insalubre
  • Peut causer des problèmes de moisissures lorsque les bâtiments sont inondés
  • Impacts économiques

Habitations, bâtiments et cultures endommagées. Pour les inondations de 2011, les dommages ont été estimés à 72 millions de dollars.

  • Impacts sur l’environnement
  • Dommages aux berges
  • Envasement suite à l’érosion
  • Augmentation de la turbidité
  • Modification du lit et du régime d’écoulement
  • Augmentation des polluants dans l’eau
  • Peut favoriser la dispersion des EEE

Au besoin, voir la section Diagnostic du PDE à la page 56.

Selon le PDE, la problématique est causée par les éléments suivants dans la zone de gestion intégrée de l’eau :

Plusieurs facteurs d’origine naturelle et anthropique peuvent expliquer la fréquence et l’ampleur des inondations sur le territoire.

  • Perte des milieux humides. Les activités agricoles et urbaines sont les principales responsables de la disparition de ces écosystèmes;
  • Perte des bandes riveraines. Les activités agricoles et urbaines sont la principale cause de disparition et de fragmentation des bandes riveraines;
  • Cours d’eau redressés;
  • Agrandissement du canal de Chambly et construction du barrage Fryer;
  • Obstacle naturel, les hauts-fonds de la rivière Richelieu;
  • Secteurs des municipalités et villes du bassin versant développés dans les zones à risque d’inondation ou de récurrence de 0–20 ans et de 20–100 ans;
  • Conditions climatiques dans le bassin du lac Champlain (couvert de neige important avec fonte rapide et forts vents, tel qu’observé en 2011).

Au besoin, voir la section Diagnostic du PDE à la page 56.

Les actions du PDE qui découlent de cette problématique

Orientation : 2.1 Assurer une gestion des zones inondables du territoire

Objectif : 2.1.1 Améliorer les connaissances sur la problématique des inondations et sur les zones inondables du BV de la rivière Richelieu

Cité dans autre problématique Libellé de l’action Action du PDE approuvé ? État d’avancement de l’action (Complétée, En cours, Reportée, Abandonnée, Prévue) Territoire concerné Maître d’œuvre
Réaliser les études proposées dans le cadre du plan d’étude Détermination des mesures visant à atténuer les inondations et leurs répercussions dans le bassin du lac Champlain et de la rivière Richelieu Oui En cours BV de la rivière Richelieu Environnement Canada MELCC CMI

Orientation : 2.1 Assurer une gestion des zones inondables du territoire

Objectif : 2.1.2 Conserver et mettre en place des zones tampons supplémentaires pour les cours d’eau

Cité dans autre problématique Libellé de l’action Action du PDE approuvé ? État d’avancement de l’action (Complétée, En cours, Reportée, Abandonnée, Prévue) Territoire concerné Maître d’œuvre
4-18 Instaurer des zones tampons Oui En cours Tout le territoire Municipalités Organismes de conservation